Un barbecue réussi en 3 astuces.

Le soleil s’est montré plutôt timide cet été mais on ne perd pas espoir…

Les prévisions météorologiques nous annoncent un mois de septembre ensoleillé et un début d’automne lumineux.
Enfin l’occasion de sortir le barbecue ?

On vous donne quelques idées pour ravir les estomacs et papilles gustatives de vos convives.

Un barbecue réussi en 3 astuces.

1- Saucisses et merguez : piquer ou ne pas piquer ?

Les saucisses et chipolatas industrielles contiennent plus d’eau et de graisse que leurs versions artisanales et de qualité. Leur peau étant plus fine, on les pique avant la cuisson afin qu’elles ne « craquent » pas sous l’effet de la chaleur. Le problème avec cette méthode, c’est que le produit se vide de son gras et devient donc plus sec et moins savoureux. De plus, au barbecue, le gras qui s’écoule sur les braises attise les flammes qui recouvrent alors votre viande de suie nocive pour la santé.

A l’inverse, un produit de qualité – comme ceux que vous pouvez trouver à La Boucherie – n’a absolument pas besoin d’être piqué, bien au contraire ! Les préparations sont minutieusement étudiées pour un parfait équilibre entre la viande et le gras, ce qui rend vos saucisses, merguez et chipolatas moelleuses et goûteuses lorsqu’elles sont correctement cuites avec leur suc dans leur enveloppe.

Alors pour une cuisson parfaite au barbecue, sortez vos saucisses du frigo 15 à 30 minutes avant. Posez-les sur la grille bien chaude à hauteur moyenne des braises et laissez-les cuire 5 à 15 minutes, en fonction de leur taille, en les retournant régulièrement à l’aide d’une pince (vous l’aurez compris, pas de fourchette donc !).

Merguez - La Boucherie
Merguez - La Boucherie

Merguez

Chipolatas de porc & veau - La Boucherie
Chipolatas de porc & veau - La Boucherie

Chipolatas de porc & veau

Saucisse de Campagne - La Boucherie
Saucisse de Campagne - La Boucherie

Saucisse de Campagne

Haché de boeuf - La Boucherie
Haché de boeuf - La Boucherie

Haché de boeuf

Haché de porc & veau - La Boucherie
Haché de porc & veau - La Boucherie

Haché de porc & veau

2- La marinade, le secret d’une viande savoureuse.

En faisant mariner votre viande avant de la griller, vous ferez toute la différence ! En effet, au-delà de son objectif initial de permettre une meilleure conservation des aliments, la marinade a également pour effet de rendre la chair plus tendre et savoureuse. Classique, sucrée-salée, piquante, épicée, fruitée,… Les possibilités sont nombreuses et dépendent de vos goûts et du type de viande dont vous disposez.

La règle pour une marinade réussie, c’est d’allier une base acide (vinaigre, yaourt, jus de citron ou autre agrume, vin,…) à un corps gras (huiles végétales en général, en veillant toutefois à ce que leur point de fumée ne soit pas trop bas !). Ajoutez-y ensuite les condiments de votre choix : épices et assaisonnement, herbes aromatiques, miel, sauce soja, fruits frais, oignons, ail,… C’est le moment de laisser libre cours à votre créativité !

Une fois votre mixture réalisée, plongez-y la viande et prenez soin de bien l’en enduire. Recouvrez le plat hermétiquement et laissez mariner au frais entre 1 et 5 heures, en fonction de la taille des morceaux. Plus ils sont fins, moins ils devront mariner.

Le petit plus pour agrémenter vos barbecues : faites mariner quelques légumes à servir en accompagnement de vos grillades !

Et si vous n’avez pas le temps ou l’envie de vous lancer dans une préparation, sachez que nous vous proposons différentes pièces de viande déjà marinées !

Contre-filet maturé (Premium sélection) - La Boucherie
Contre-filet maturé (Premium sélection) - La Boucherie

Contre-filet maturé (Premium sélection)

Contre-filet El Macho maturé - La Boucherie
Contre-filet El Macho maturé - La Boucherie

Contre-filet El Macho maturé

Contre-filet Angus Hereford maturé Halal - La Boucherie
Contre-filet Angus Hereford maturé Halal - La Boucherie

Contre-filet Angus Hereford maturé

T-Bone de veau - La Boucherie
T-Bone de veau - La Boucherie

T-Bone de veau

3- Une côte à l’os d’exception pour les plus carnivores.

Cette pièce de bœuf est la préférée des plus carnivores d’entre nous mais… encore faut-il en réussir la cuisson ! La première étape est de sortir votre côte à l’os du frigo au moins 2 heures à l’avance, pour qu’elle soit à température ambiante, ce afin de lui éviter un choc thermique lors de son passage sur la grille.

Il existe ensuite deux écoles concernant le fait de saler ou non votre côte de bœuf… Il est vrai qu’on préconise en général de ne pas saler la viande avant cuisson afin de ne pas l’assécher ; ce n’est toutefois pas le cas de la côte à l’os qui en ressortira à l’inverse d’autant plus savoureuse. Enduisez-la donc généreusement de gros sel et laissez la reposer une bonne heure. Retirez ensuite le sel : vous pouvez vous aider d’un couteau pour le racler délicatement. Si vous le souhaitez, vous pouvez ensuite enduire la viande d’un mélange d’huile et d’herbes aromatiques.

Pour la cuisson, commencez par marquer votre côte de bœuf : placez-la sur la grille bien chaude de votre barbecue et faites la cuire 1 à 2 minutes sur chaque face. Attention, comme pour les saucisses, ne la manipulez jamais avec une fourchette ! Servez-vous d’une pince.

Ensuite, si vous disposez d’un barbecue avec couvercle, faites cuire votre côte à l’os 5 à 8 minutes à couvercle fermé. Puis retournez-la, refermez et faites cuire encore 5 à 8 minutes. Si votre barbecue ne possède pas de couvercle, procédez de la même façon en rehaussant la grille le plus possible. Le temps total dépendra de la cuisson que vous préférez et de la taille du morceau. Enfin, lorsqu’elle est cuite, laissez-la reposer 5 à 15 minutes en la recouvrant d’une feuille d’aluminium ou de papier cuisson. Procédez finalement à la découpe et servez !


Vous êtes prêts ? Bon appétit !

Côte à l'os Charolaise maturée 4 à 8 semaines - La Boucherie
Côte à l'os Charolaise maturée 4 à 8 semaines - La Boucherie

Côte à l'os Charolaise maturée 4 à 8 semaines

Entrecôte Charolaise maturée 4 à 8 semaines - La Boucherie
Entrecôte Charolaise maturée 4 à 8 semaines - La Boucherie

Entrecôte Charolaise maturée 4 à 8 semaines

Côte à l'os Rouge de Flandres maturée 4 à 6 semaines - La Boucherie
Côte à l'os Rouge de Flandres maturée 4 à 6 semaines - La Boucherie

Côte à l'os Rouge de Flandres maturée 4 à 6 semaines

Côte à l'os Simmental maturée 4 à 6 semaines - La Boucherie
Côte à l'os Simmental maturée 4 à 6 semaines - La Boucherie

Côte à l'os Simmental maturée 4 à 6 semaines

Côte à l'os Rubia Gallega maturée 6 à 8 semaines - La Boucherie
Côte à l'os Rubia Gallega maturée 6 à 8 semaines - La Boucherie

Côte à l'os Rubia Gallega maturée 6 à 8 semaines